Nature

by Paul Arnaud

/
  • Streaming + Download

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    Purchasable with gift card

      €10 EUR  or more

     

1.
03:19
2.
3.
4.
5.
6.
04:40
7.
04:18

credits

released October 16, 2019

license

all rights reserved

tags

about

Paul Arnaud Paris, France

contact / help

Contact Paul Arnaud

Streaming and
Download help

Track Name: Cette fille
Au réveil, le matin, je m’étire, et au loin
Le soleil, me sourit, j’m’émerveille pour un rien
Je ne vois plus le temps passer, mes journées sont chargées
Plus besoin de trouver quelqu'un, ma routine me va bien

Mais j'ai cette fille dans la tête
Ce regard qu'elle me jette
Ouais ça m'prend la tête
J’sais bien qu'elle n’est pas parfaite

Mais j'ai cette fille dans la tête
C'est trop bête déjà j’regrette
J’veux la recroiser
Celle-là oui j'pourrai l'aimer

Fleur de peau, peau d'chagrin, cœur d'artichaut
Dans la lune, sur ma planète, y’a plein d'idées qui me guettent
Et même si les années passent je suis bien dans l'espace
Ce monde est de plus en plus loin, je n’y trouve plus ma place

Mais j'ai cette fille dans la tête
Ce regard qu'elle me jette
Ouais ça m'prend la tête
J’sais bien qu'elle n’est pas parfaite

Mais j'ai cette fille dans la tête
C'est trop bête déjà j’regrette
J’veux la recroiser
Celle-là oui j'pourrai l'aimer

Mais j'ai cette fille dans la tête
De l'espoir et peut être
Une nouvelle histoire à partager

Mais j'ai cette fille dans la tête
De l'espoir et peut être
Une nouvelle histoire à partager
Track Name: Chanteur de rue
Les batailles ça me connaît
Désespoir tu me plais
Des grimaces j'en ai faites
J'aime le goût du parfait

Et même si la route est longue
Des sourires pour me guider
Il faut bien que le rideau tombe
Mais j’voudrais bien me présenter

J’suis chanteur de rue mais pas dans ma rue
Les passants m'ont vu vont-ils s'arrêter
Mon pote m’a pas cru pour lui j’suis à la rue
Pourquoi pas l’métro faut pas déconner

Par les grands froids d’hiver les mitaines m’ont gagné
Dans des endroits divers le vent souffle des airs d’été
La météo demain, du soleil sans regretter
Les feuilles d’automne sont tombées

Une chanson pour parler
Des misères du passé
Deux refrains pour chanter
L’émotion partagée

De ce sentiment qui brule
Dans nos âmes si dépassées
J’ai pas trouvé la formule
Mais voici mon identité

J’suis chanteur de rue mais pas dans ma rue
Les passants m'ont vu vont-ils s'arrêter
Mon pote m’a pas cru pour lui j’suis à la rue
Pourquoi pas l’métro faut pas déconner

Par les chaleurs d’été quelque shorts bien colorés
De si longues soirées et le soleil n’est pas couché
La météo demain, de la pluie mais sans regretter
Les bourgeons du printemps sont passés
Les bourgeons du printemps sont passés
Et les feuilles d’automne vont tomber
Track Name: La nature c'est plus grand
J’sais pas pour toi moi tu vois
Avec les filles c'est pas ça
Ne me demande pas pourquoi
Les questions dans le vent j'aime pas ça

Faut que ça roule roule roule tourne !
La chance avec moi
Le temps s'écoule coule coule coule cool !
Pas de stress tu crois quoi

J’suis un détendu du slip ouais c'est vrai
La zénitude ça me connaît
Tranquille hé mec calme s’te plaît
C'est pas grave ça tu sais

Tu vois ça roule roule roule roule tourne la chance avec toi
Et le temps coule coule coule coule cool !
Pas de stress fais comme moi

Écoute le son du vent
Qui berce les océans
Écoute le bruit des vagues
Détruire avec le temps
La nature c'est plus grand
Plus rien ne compte vraiment
La nature c'est plus grand
Et pourtant...

Vite vite vite vite le boulot m'appelle !
Des fichiers à remplir des ppt à la pelle
Me tracassent casse casse mon boss est à l'appel
Des bourreaux du métier de ces gens qui se querellent
Pour grimper grimper tout en haut de l'échelle
L'échelle sociale bien sûr celle qu'on regarde de tout en bas
A quoi bon s'épuiser pourquoi donc se fatiguer ?
J'aimerais venir vers lui en lui disant tout bas :

Écoute le son du vent
Qui berce les océans
Écoute le bruit des vagues
Détruire avec le temps
La nature c'est plus grand
Plus rien ne compte vraiment
La nature c'est plus grand
Et pourtant...

Faut que ça roule roule roule tourne !
La danse avec lui
Et plus ça roule roule roule roule tourne !
Et plus la vie nous sourit

Plus le temps coule coule coule coule coule !
Moins faut le laisser filer
Et le temps coule coule coule coule coule !
Mais moi je sais l'arrêter
Track Name: When You Were Like Before
I don’t know how you feel
But I can guess you’ve shed some tears
You've lost a best friend, my dear
But please remain
As you were before

I don’t know what it takes
To keep smiling while it breaks
To fall apart in that struggle
While you please remain
As you were before

So I wrote a song for you
But not for a rendez-vous
And I’m givin’ it to you
Cause I just care about how you do

Yeah I wrote a song for you
Expectin’ nothin' this is true
I hope you take it yes I do
So you please remain
As you were before

You've lost yourself again
But this time seems too much
You feel unsafe again
You can’t see who to blame
But I can help you heal the pain

‘Cause I wrote a song for you
But not for a rendez-vous
And I’m givin’ it to you
Cause I just care about how you do

Yeah I wrote a song for you
Expectin’ nothin' this is true
I hope you take it yes I do
So you please remain
As you were before

You danced and you smiled
You had those sparkles in your eyes
And every day was love and life
When you were like before
Track Name: Ma voleuse de rêves
Tu voles, tu donnes
Ton cœur me pardonne

Tu vis, tu ris
Ma vieille ennemie

Ma voleuse de rêves
Tu vas et tu viens
Ma voleuse de rêves
L'amour n'est pas si loin

Tu sais moi la vie c'est l'amour pas l'envie qui peut donner des ailes aux gentils
Des rêves qui s'effondrent mes idéaux qui fondent je n'ai plus le temps de me morfondre
Tu m'a tant donné pourrais-je t'aimer mon cœur est blessé
J'ai tant espéré retrouver l'amour je suis condamné

Ma voleuse de rêves
Tu vas et tu viens
Ma voleuse de rêves
L'amour entre nos mains

Ma voleuse de rêves
Tu vas et tu viens
Ma voleuse de rêves
Efface mon chagrin

Mais si on rêve ensemble...
Ma voleuse de rêves !...

Wouhouhouh…

Ma voleuse de rêves
Tu vas et tu viens
Ma voleuse de rêves
L'amour n'est pas si loin
Track Name: Si toi aussi
Si toi aussi même en avril
Tu te découvres et puis tu files
Si toi aussi un peu fragile
Tu connais ton talon d'Achille
T'as pas toujours les yeux qui brillent
Parfois le cœur qui part en vrille
T'as le sommeil difficile
Parfois la vie c'est pas facile

Ouais mais viens top’ la tu sais quoi
Ya pas que toi, y’a pas que moi
On peut même devenir potes si t'y crois
Partages de galères moi ça me va
Echanges de sourires, la vie c'est ça
Des histoires d’amour, raconte moi
Tu peux pas me dire que tu veux pas
Qu'on forme un club toi et moi
Si toi aussi

Si toi aussi tu manques d'audace
Parfois ça passe oui mais quand ça casse
Si toi aussi l'avenir te tracasse
Ya trop de problèmes qui s'entrelacent
Le monde te fait peur pour plein de raisons
T’as pas trouvé ton orientation
Tu perds le nord à chaque saison
Plutôt à l'ouest dans ta maison

Ouais mais viens top’ la tu sais quoi
Ya pas que toi, y’a pas que moi
On peut même devenir potes si t'y crois
Partages de galères moi ça me va
Echanges de sourires, la vie c'est ça
Des histoires d’amour, raconte moi
Tu peux pas me dire que tu veux pas
Qu'on forme un club toi et moi
Si toi aussi

Ouais mais viens top’ la tu sais quoi
Ya pas que toi, y’a pas que moi
On peut même devenir potes si t'y crois
Partages de galères moi ça me va
Echanges de sourires, la vie c'est ça
Des histoires d’amour, raconte moi
Tu peux pas me dire que tu veux pas
Qu'on forme un club toi et moi
Si toi aussi
Track Name: Le métro
Questions philosophiques, destinées insensées
Prises de tête maléfique, (le remède) fuir nos pensées

Quelques pieds sous terre, nos âmes qu’on enterre ne prennent plus le pari
C’est perdu d’avance mais qu’elle affaire d’enfer, moins cher que le taxi

On prend le métro, on prend le train-train, le métro quotidien
Travail sans fin, travail pour fin, se donner les moyens
Métro un jour, métro toujours, mais monde sans lendemain
Pour le moment, ce qui compte vraiment, c’est l’impression d’être bien

Dans notre bulle au fond nous l’savons, les yeux ternis par l’écran
Ce calvaire nous est impropre et non, pas de ticket gagnant

Dernier cris sans fils conscience tranquille, confort comme à la maison
Place assise trouvée et bien méritée, mais maintenant… Vite ! Il faut jouer

On prend le métro, on prend le train-train, le métro quotidien
Travail sans fin, travail pour fin, se donner les moyens
Métro un jour, métro toujours, mais monde sans lendemain
Pour le moment, ce qui compte vraiment, c’est l’impression d’être bien

Super pilote automatique (oui mais) la question politique
Que diable fait notre République où est sa vision de l’éthique ?

Ceux qui tiennent les rênes ont-ils carte blanche ou agissent-ils par convention ?
Faire sienne tous les jours même le dimanche, la liberté de la nation

On est comme dans un zoo alors gare aux lions, quand ça déconne la défense ou la rébellion
Si tous les sentiers mènent à Rome faut qu’on vole tous dans la bonne direction

Mais direction Saint Lazare ou Robinson, c’est bien au fruit du hasard que nous goûtons
Malaise voyageur colis abandonnés problèmes techniques plus à l’heure train retardé

(Rho avec un peu de bol il va repartir !)

Place à la fête maintenant tous confinés faut voir nos têtes dans ce bel air presqu’en apnée
Pas si mal lotis dans tous ces souterrains pas fait d’herbe de lilas ou même de jasmin

Messages sublimes inoffensifs (diront-ils) bonne nouvelle pour tous ces pensifs (Oh des poèmes !)
Commerce et bourse envers et contre tous le refrain arrive fini la trémousses…

On prend le métro, on prend le train-train, le métro quotidien
Travail sans fin, travail pour fin, se donner les moyens
Métro un jour, métro toujours, mais monde sans lendemain
Pour le moment, ce qui compte vraiment, c’est l’impression d’être bien

Ça sonne mais la musique dissone alerte rouge ça cloche dans le wagonnet
Les personnes dites sympathiques raisonnent faut que les gens bougent c’est pourtant simple on laisse passer

Un peu de gaieté voyons on dirait que vous vivez le dernier jour d’un condamné
Hocher la tête tenir la porte et dire merci OK mais sourire n’est pas un crime… Hé ouais

Là c’en est trop, vous êtes en train de m’gâcher le quotidien et
Pour le moment, ce qui compte vraiment, c’est l’impression d’être bien (ouais !)
Pour le moment, ce qui compte vraiment, c’est l’impression d’être bien (hm hm)
Pour le moment, ce qui compte vraiment, c’est l’impression d’être bien

If you like Paul Arnaud, you may also like: